MA VILLE

Environnement

20/10/2016
Le Parc de la Lande

Imaginé par l’architecte paysagiste Guillaume Laizé de l’atelier bordelais Palimpseste en 2008, le parc de la Lande naîtra en 2010 en même temps que l’école éponyme.

D’une superficie de 4 ha environ, sur une ancienne parcelle de pins, ce parc constitue un cadre paysager à destination des habitants du quartier et un écrin pour l’insertion du groupe scolaire.

Afin de lui donner les caractéristiques du paysage local, les modes d’entretien varient selon la dynamique de la végétation, les caractéristiques des sols et les différents usages souhaités. Le parc est donc évolutif du point de vue écologique.

Dans un souci de respect de l’environnement, aucun pesticide n’est utilisé dans le parc. Sont ainsi apparus sur le site des plantes carnivores protégées (Drosera intermedia) et l’Osmonde royale (Osmunda regalis). La graminée typique des espaces de landes, la molinie Bleue (Molinia caerula), et la bruyère (Erica cinerea) colonisent également certains espaces.

Le soir, on peut y observer de nombreux oiseaux qui viennent se nourrir de graines et d’insectes. Les jachères fleuries contribuent aussi à l’accueil et à l’amélioration de la biodiversité. Des hôtels à insectes ont été installés sur le parc, ainsi qu’une exposition sur l’intérêt des insectes et des pollinisateurs sauvages. Enfin, un bassin et un ruisseau accueillent des espèces des zones humides (libellules, grenouilles...).

Quelques aménagements accueillent une aire de stationnement et d’accueil pour l’école, un théâtre de verdure, un espace de jeux pour les enfants... et des espaces boisés ont été créés (bouleaux, chênes, copalmes, hêtres, platanes, féviers, sorbiers des oiseaux, pins maritime et parasol...).