ACTUALITÉ

ENVIRONNEMENT

2/11/2018
Coupez l’eau aux moustiques !

Le moustique tigre est présent dans plusieurs départements de la région Nouvelle-Aquitaine et des œufs ont été trouvés dans les pièges pondoirs disposés pour la surveillance à St-Vincent de Tyrosse. Il fait en effet l’objet d’une surveillance renforcée car il peut, dans certaines conditions, être vecteur des virus de la dengue, du chikungunya et zika.

S’il n’y a pas actuellement d’épidémie de ces maladies en France métropolitaine, pour lutter contre ce risque quelques gestes simples sont à adopter :

=> Coupez l’eau aux moustiques !
Chaque femelle moustique tigre pond environ 200 œufs. Au contact de l’eau (même en petite quantité), naissent des larves. PARTOUT, SUPPRIMEZ LES EAUX STAGNANTES !
• Éliminez les endroits où l’eau peut stagner, à l’intérieur comme à l’extérieur : coupelles des pots de fleurs, pneus usagés, encombrants, jeux d’enfants. Pensez aussi à entretenir les sépultures dans les cimetières, lieux propices au développement des moustiques ;
• Vérifiez le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées des gouttières ;
• Couvrez les réservoirs d’eau : bidons d’eau, citernes, bassins avec un voile ou un simple tissu ainsi que les piscines hors d’usage.
Participez à la surveillance du moustique tigre

=> Sachez reconnaître le moustique tigre
Comme de nombreuses espèces de moustiques coexistent, on peut parfois les confondre. Petits indices pour bien reconnaître le moustique tigre :
• Il est tout petit ! (environ 5 mm, soit plus petit qu’une pièce de 1 centime, ailes et trompe comprises) ;
• Il a des rayures noires et blanches (pas de jaune), sur le corps et les pattes ;
• Il vit et pique le jour (ce n’est pas lui qui vous empêche de dormir !) ;
• Sa piqûre est douloureuse.

=> Signalez sa présence
Vous avez reconnu le moustique tigre ? Signalez sa présence sur le portail www.signalement-moustique.fr